ASPIRE is monitoring the impact of COVID-19.

Learn More

Actualités ASPIRE

Le gouvernement du Canada investit dans ASPIRE!

Toronto Financial Services Alliance se réjouit du soutien du gouvernement du Canada visant à créer davantage de possibilités de travail pour les étudiants postsecondaires dans les services financiers.

Le gouvernement du Canada investit dans ASPIRE!
Toronto Financial Services Alliance se réjouit du soutien du gouvernement du Canada visant à créer davantage de possibilités de travail pour les étudiants postsecondaires dans les services financiers.
Donner aux étudiants de niveau postsecondaire la possibilité d’apprendre dans un environnement de travail pratique fait partie du plan du gouvernement visant à mettre la plus grande force du Canada, à savoir son personnel qualifié, au cœur d’une nouvelle économie plus innovatrice.

« Quand les étudiants canadiens reçoivent une formation en cours d’emploi, ils obtiennent l’expérience dont ils ont besoin pour réussir, un objectif clé de notre plan d’innovation et de compétences. »

– L’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail

À cette fin, le gouvernement du Canada verse près de 2,1 millions de dollars sur trois ans à la Toronto Financial Services Alliance (TFSA) pour le projet ASPIRE, notre projet pilot d’apprentissage intégré au travail dans les services financiers (SF), qui a pour but d’attirer, d’habiliter et de conserver les étudiants de niveau postsecondaire en développant des compétences en demande dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie, des arts et des mathématiques (STIAM). TFSA dirige le projet au nom du secteur des services financiers.

Au cours des quatre prochaines années, le programme gouvernemental de placement d’étudiants distribuera un total de 73 millions de dollars à des associations et organisations industrielles reconnues pour représenter les intérêts d’entreprises dans des secteurs clés du pays dans le but de créer des stages rémunérés pour les étudiants et d’améliorer les partenariats entre les employeurs et les institutions post-secondaires.

TFSA utilisera les fonds pour renforcer ASPIRE, conçu en collaboration avec notre industrie et des membres universitaires et lancé en avril dernier. Les employeurs du SF participant à ASPIRE financent eux-mêmes tous leurs placements d’étudiants.

« Nous sommes ravis de nous associer au gouvernement du Canada pour accroître la portée et l’impact d’ASPIRE. Son soutien nous permettra d’accroître l’engagement des employeurs et des universités et d’offrir aux étudiants plus de possibilités pour acquérir une expérience professionnelle et des compétences prêtes à travailler. »

– Sashya D’Souza, Vice-présidente principale, TFSA

Le ministre des Finances, l’honorable Bill Morneau, a fait l’annonce hier à la DMZ de l’Université Ryerson, au nom de l’honorable Patty Hajdu.

« Une base de talents de calibre mondial est la clé pour établir Toronto comme centre financier international de premier plan. Nos employeurs du SF ont toujours reconnu l’importance d’investir dans les étudiants. Notre nouveau partenariat avec le gouvernement du Canada nous permet de stimuler davantage la participation et la collaboration de l’industrie afin de développer nos étudiants et d’assurer leur réussite professionnelle. »

– Jennifer Reynolds, Présidente et directrice générale, TFSA

Source et lien de l’article: Toronto Financial International (anciennement Toronto Financial Services Alliance)
B/HER félicite l’investissement du gouvernement fédéral dans les étudiants
BHER félicite les investissements du gouvernement fédéral dans le développement des compétences
Cette semaine, une série d’annonces à travers le Canada souligne comment les partenariats entre les entreprises et les établissements d’enseignement postsecondaire dotent les étudiants des compétences nécessaires à une économie compétitive. Lors des activités de lancement à Toronto, à Québec, à Charlottetown et à Clarington, le gouvernement du Canada a déployé des fonds dans le cadre de son initiative visant à créer 10 000 stages d’étudiants rémunérés au cours des quatre prochaines années.

« En voyant ces programmes se développer dans leurs secteurs, on peut remarquer son énorme succès », a déclaré l’honorable John Manley, président et chef de la direction du Conseil canadien des affaires. « Le fait de voir le gouvernement, les entreprises et les établissements d’enseignement postsecondaire se rassembler démontre un leadership et un engagement collectifs pour faire en sorte que les étudiants possèdent les compétences nécessaires pour réussir. »

Lancée en 2015 par le Conseil canadien des affaires, le Business/Higher Education Roundtable (BHER) représente certaines des plus grandes entreprises et des plus importantes institutions postsecondaires au Canada. BHER s’est fixé comme objectif que 100 % des étudiants du postsecondaire puissent participer à une forme d’apprentissage intégré au travail, comme une coopérative, un stage, un projet de recherche appliquée ou un apprentissage, au moment où ils obtiennent leur diplôme. L’enquête sur les compétences de 2018 du Conseil canadien des affaires, publiée la semaine dernière, souligne que les entreprises s’associent de plus en plus à des établissements d’enseignement postsecondaire pour préparer les diplômés aux compétences nécessaires à leur carrière professionnelle. Quatre-vingt-trois pour cent des entreprises sondées ont un partenariat avec un établissement d’enseignement postsecondaire, en hausse par rapport à 76 % en 2016.

« Alors que la prochaine génération entre sur le marché du travail, de profonds changements économiques, sociaux et technologiques signifient que la collaboration est essentielle pour libérer notre potentiel économique futur », déclare Dave McKay, Président et Directeur général de RBC et dirigeant du groupe de travail sur l’apprentissage intégré au travail du Business/Higher Education Roundtable. « Il faut de l’engagement et de l’investissement pour lancer des programmes d’apprentissage intégré au travail, mais les résultats en valent la peine. »

Trois des initiatives annoncées, menées par les secteurs miniers, des services financiers et de l’entreprenariat, sont soutenues par les membres du BHER. Les investissements fédéraux aideront à soutenir ce qui suit :

Le programme « Équiper la relève » du Conseil des ressources humaines de l’industrie minière, qui créera 850 nouveaux stages rémunérés pour étudiants, en mettant l’accent sur la promotion de la participation de groupes actuellement sous-représentés dans le secteur, notamment les femmes, les peuples autochtones et les nouveaux immigrants;
« ASPIRE » du Toronto Financial Services Alliance avec son objectif d’avoir 10 000 nouveaux stages rémunérés d’apprentissage intégré au travail dans l’industrie d’ici 2020;
Le nouveau projet de stage de
Venture for Canada qui aidera plus de 500 étudiants dans les secteurs des affaires et de l’entrepreneuriat à développer des compétences de l’expérience en milieu de travail dans la région Atlantique.

Le Electricity Human Resources Council, qui aidera 750 étudiants des secteurs de l’électricité et des affaires à acquérir une expérience professionnelle, a également reçu une aide du gouvernement.

Source et lien vers l’article : Business/Higher Education Roundtable